GARANTIE DE PERFORMANCE

PROPRETÉ ET HYGIÈNE

Des verres brillants. Une vaisselle et des couverts étincelants. Des ustensiles et plateaux lavés proprement. Sans virus, bactéries et autre germes. Le nom Winterhalter est synonyme de propreté et d'hygiène au plus haut niveau. Dans le monde entier.

OPTEZ POUR LA SÉCURITÉ

Propreté et hygiène. Elles ont toujours été un besoin de base chez l'Homme. Depuis l'apparition du Coronavirus, ce besoin a connu un essor incroyable : nous avons vu de nos propres yeux quel danger peut représenter un agent pathogène et l'importance de l'hygiène au quotidien.

Cela concerne plus particulièrement les secteurs travaillant avec les denrées alimentaires. Winterhalter développe pour eux des solutions de lavage depuis plus de 70 ans sur la base d'une technique de lavage innovante. Commandée et contrôlée par des capteurs. Automatisée en un procédé de lavage efficace. Et toujours sous forme de solution globale : avec une chimie de lavage parfaitement adaptée à l'utilisation, le traitement de l'eau et les paniers correspondants. De cette manière, Winterhalter atteint, en plus d'une propreté visible, un niveau de désinfection de plus de 99,999 %. Nos clients n'ont ainsi absolument rien à craindre en termes d'hygiène. Même en période de Coronavirus.

NOTRE PROMESSE EN TERMES D'HYGIÈNE
La promesse de Winterhalter concernant l'hygiène.
SÉCURITÉ EN MATIÈRE D’HYGIÈNE CERTIFIÉE

Une chose est sure : tous les lave-vaisselles Winterhalter possèdent le certification d'hygiène conformément la norme DIN SPEC 10534 et répondent aux exigences microbiologiques et d'hygiène requises par la norme. Une exploitation appropriée avec un détergent adapté et suffisamment dosé permet d'éliminer non seulement les salissures tenaces, mais également les germes à plus de 99,999 %, comme par exemple les virus de la grippe et du Corona.

DES RÉSULTATS DE LAVAGE EXCELLENTS

Des verres étincelants. Une vaisselle impeccable. Des couverts brillants. En tant que spécialiste du lavage, la mission de Winterhalter est de garantir une propreté et une hygiène parfaites. C'est pourquoi nous développons des solutions recourant à de nouvelles technologies, intégrant tous les facteurs de lavage importants et des détails bien pensés. Pour répondre aux exigences les plus strictes.

SOLUTION SYSTÈME OPTIMISÉE

Le tout est plus que la somme de ses parties. D'après ce principe, Winterhalter optimise tous les composants importants du procédé de lavage, les adapte les uns aux autres avec précision et les réunit : machine, traitement de l'eau, produits lessiviels, paniers et accessoires. À partir d'excellents produits individuels est générée une solution globale de première qualité, conçue sur mesure pour les exigences individuelles.

CONSEIL ET FORMATION

Winterhalter s'est spécialisé dans le lavage professionnel il y a plus de 70 ans. Depuis, nous avons rassemblé un savoir important et des expériences précieuses, en particulier dans le domaine de la sécurité de l'hygiène. Nous connaissons les défis auxquels les différents secteurs doivent faire face et savons comment garantir les procédés d'hygiène en fonctionnement. Nous partageons ce savoir à nos clients lors d'entretiens de conseil, d'initiations et de formations.

VOICI COMMENT NOUS GARANTISSONS LA SÉCURITÉ HYGIÈNIQUE

LAVAGE À LA MAIN VS. MACHINE

Quels sont les avantages du lave-vaisselle par rapport au lavage à la main ? Globalement, est-ce vraiment mieux ? Et plus important encore : En cette période de Coronavirus, le lavage à la main est-il suffisamment hygiénique et acceptable ? Car quand il s'agit de protéger la santé, aucun compromis n'est envisageable. Voici une courte comparaison des deux variantes.

Lavage manuel
Lavage en machine

Sécurité en matière d’hygiène

4 niveaux de log max.

> 5 niveaux de log

Température de lavage

max. 40 °C

plus de 60 °C

Pression de lavage

irrégulière

constant

Durée de lavage

indéterminée

optimal : plus de 90 s

Régénération de l'eau de lavage

manuel possible

garanti en permanence

Performance de la chimie de lavage

satisfaisant

très bien

Dépendant du personnel

élevé

faible

Investissement en temps de lavage

élevé

faible

Investissement en temps de polissage

élevé

très faible

Coûts de personnel

élevé

faible

Coûts d'exploitation

élevé

minimisé

Coûts de la casse

élevé

très faible

Efficacité des ressources

faible

élevé

Dosage de la chimie de lavage

imprécis

exact

Risque de casse

élevé

minime

Risque de blessures

relativement élevé

minime

Risque de brûlures

relativement élevé

exclu

Risque de réactions allergiques

saisi

minime

Lavage manuel

Sécurité en matière d’hygiène

4 niveaux de log max.

Température de lavage

max. 40 °C

Pression de lavage

irrégulière

Durée de lavage

indéterminée

Régénération de l'eau de lavage

manuel possible

Performance de la chimie de lavage

satisfaisant

Dépendant du personnel

élevé

Investissement en temps de lavage

élevé

Investissement en temps de polissage

élevé

Coûts de personnel

élevé

Coûts d'exploitation

élevé

Coûts de la casse

élevé

Efficacité des ressources

faible

Dosage de la chimie de lavage

imprécis

Risque de casse

élevé

Risque de blessures

relativement élevé

Risque de brûlures

relativement élevé

Risque de réactions allergiques

saisi

Lavage en machine

Sécurité en matière d’hygiène

> 5 niveaux de log

Température de lavage

plus de 60 °C

Pression de lavage

constant

Durée de lavage

optimal : plus de 90 s

Régénération de l'eau de lavage

garanti en permanence

Performance de la chimie de lavage

très bien

Dépendant du personnel

faible

Investissement en temps de lavage

faible

Investissement en temps de polissage

très faible

Coûts de personnel

faible

Coûts d'exploitation

minimisé

Coûts de la casse

très faible

Efficacité des ressources

élevé

Dosage de la chimie de lavage

exact

Risque de casse

minime

Risque de blessures

minime

Risque de brûlures

exclu

Risque de réactions allergiques

minime

1. Propreté et hygiène<br/> En ce qui concerne la propreté et l'hygiène, le lavage mécanique présente plusieurs avantages avec ses procédés de lavage automatisés : lors du lavage, les températures ne descendent pas sous les 60 °C et lors du rinçage, elles se situent entre 65 °C et 85 °C. Des températures élevées et surtout constantes. La pression de l'eau et la durée de lavage sont déterminées de façon optimale, les produits lessiviels sont dosés avec exactitude et optimisés pour la vaisselle. De plus, l'eau de lavage est régénérée automatiquement et en permanence. Avec le lavage manuel, ces facteurs ne sont pas définis et dépendent du « facteur humain » : par exemple, du temps dont l'on dispose, de la motivation etc. Sans oublier que le séchage avec un torchon présente le risque de transmission de germes.

2. Temps et frais de personnel<br/> Le lavage et le séchage à la main demandent beaucoup plus de temps et utilisent les ressources du personnel. Aux heures de pointes, le personnel risque de manquer. ou, pour des raisons de temps, les exigences hygiéniques peuvent ne pas être respectées.

3. Rentabilité<br/> Au point de vue économique, le lavage à la machine se distingue par un gain de temps et une consommation moindre : elle n'utilise l'eau, l'énergie et la chimie de lavage qu'en quantités nécessaires. Cela permet de réduire les coûts d'exploitation. ainsi que les coûts dus à la casse de vaisselle et de verres. Lors d'un achat, il est évidemment important de prendre en compte l'investissement de la machine.

4. Environnement<br/> Le lavage à la main ne permet pas de doser avec exactitude la quantité de détergent et le danger de sous-dosage, et surtout de surdosage, est relativement élevé. Il en est autrement avec une machine : des pompes de dosage à commande automatique garantissent un dosage précis des produits lessiviels. La machine est également plus efficace en termes de ressources exploitées : Pour la même quantité de vaisselle, elle utilise bien moins d'eau qu'un lavage manuel.

5. Santé et sécurité<br/> Avec le lavage manuel, le risque de la pression ou de l'inattention est présent et peut causer de bris de vaisselle et de verres, et donc des blessures. À cela s'ajoute l'endommagement de la peau dû au contact direct avec le bain lessiviel sur le long terme. Ces risques sont proches de 0 avec une machine.

 


RECOMMANDATION

Le Coronavirus est-il rendu inactif par le lavage manuel ou dans un lave-vaisselle ? Le Bundesinstitut für Risikobewertung (BfR)* (Institut fédéral pour l'évaluation des risques) a traité cette question et a communiqué ses recommandations officielles le 27 mai 2020 :

« En tant que virus enveloppés dont le patrimoine génétique est enveloppé d'une couche de graisse (couche lipidique), les Coronavirus sont sensibles aux substance dégraissantes telles que les alcools et les tensioactifs contenus dans les savons et les produits vaisselle. Bien que pour le moment aucunes données spécifiques n'existent concernant le SARS-CoV-2, il est probable que ces substances endommagent la surface du virus et le rendent inactif. Cela vaut aussi particulièrement lorsque le lave-vaisselle nettoie et sèche la vaisselle à 60 °C ou à des températures plus élevées.

Cela signifie que ceux qui souhaitent suivre les recommandations du BfR devraient se tourner vers le lavage en machine. Seule cette variante offre une sécurité optimale en termes d'hygiène. Le lavage à la main ne permet pas d'atteindre les températures élevées requises.

_____

*L'Institut fédéral pour l'évaluation des risques (BfR) est un organisme scientifique indépendant actif dans le domaine du Ministère allemand de la nutrition et de l'agriculture (BMEL). Il conseille le gouvernement allemand et les Länder sur les questions de sécurité alimentaire, chimique et produit.

QUESTIONS FRÉQUENTES CONCERNANT L'HYGIÈNE ET LE CORONAVIRUS

Un lave-vaisselle professionnel élimine-t-il le Coronavirus ?

Oui, à plus de 99,999 %. Les lave-vaisselles Winterhalter sont certifiés conformes à la norme DIN SPEC 10534 et garantissent une réduction des germes de plus de 5 niveaux de log, ce qui correspond pratiquement au niveau d'une désinfection. Ce niveau élevé de propreté et d'hygiène est atteint grâce à l'association de produits de lavage alcalins efficaces an quantité appropriée, une durée de lavage suffisamment longue et une gestion constante de hautes températures dans la cuve et lors du rinçage. Les conditions préalables sont que la machine fonctionne parfaitement et soit correctement utilisée.

Pourquoi la chimie de lavage est-elle si importante ?

Selon les experts, le Coronavirus SARS-CoV-2 fait partie de ce que l'on appelle les virus enveloppés. Cela signifie que le patrimoine génétique du virus est enveloppé d'une couche de graisse. Et cette dernière réagit aux substances dégraissantes, comme par exemple celles contenues dans les alcalis (bains lessiviels) des détergents professionnels. Il n'existe encore aucunes conclusions spécifiques quant au SARS-CoV-2, mais de nombreux éléments indiquent que ces produits endommagent la surface du virus, et ainsi, l'éliminent. Lors du lavage, il convient donc de mettre suffisamment de détergent alcalin et de respecter le dosage recommandé.

Pourquoi le lavage au lave-vaisselle est-il mieux que le lavage à la main ?

Il y a plusieurs raisons : Le procédé de lavage de la machine est complètement automatisé et permet de recourir à des températures beaucoup plus élevées qu'avec le lavage manuel, avec des durées de rinçage actives plus longues et une température élevée constante. À cela vient s'ajouter l'utilisation d'un détergent fortement concentré à un dosage optimal. Et : Le rinçage mécanique à hautes températures sèche tellement bien la vaisselle qu'elle n'a pas besoin d'être complétée par un séchage manuel, ce qui empêche la transmission de germes par un torchon. Ainsi, les lave-vaisselles comme ceux de Winterhalter donnent des résultats de lavage hygiéniques à un niveau élevé et constant. Et ce en un temps record : Une machine peut laver env. 20 verres en moins de deux minutes, en fonction de la taille du panier et de la machine.

Au vu du Covid-19, que faut-il prendre en compte lors du lavage des verres ?

En principe : La transmission des Coronavirus par des verres infectés est une voie de contamination possible. C'est pour cela que les experts conseillent clairement de ne pas laver les verres à la main, mais dans un lave-vaisselle professionnel. C'est le moyen plus sûr et le plus efficace – voir la comparaison « Lavage à la mains vs machine ».

La raison : Un lave-verres professionnel lave conformément à la norme DIN SPEC 10534. Cette norme conseille de laver les verres pendant au moins 90 secondes à plus de 55° avec un détergent alcalin. Les lave-verres de Winterhalter vont ici aussi encore plus loin et lavent avec une température d'au moins 60 °C. Quant au rinçage ultérieur, il est effectué avec un agent de rinçage à une température ne descendant pas sous les 65 °C. Également important : Pour éviter une nouvelle transmission des germes, les verres doivent être manipulés avec des mains propres ou des gants après le cycle de lavage. Évidemment, les verres ne doivent pas être séchés ni polis à la main car les germes peuvent être transmis par le torchon. Il est plutôt conseillé d'utiliser une technique de traitement de l'eau qui rend le polissage manuel superflu : par exemple l'appareil à osmose inverse.

Dois-je augmenter la température de mon lave-vaisselle à cause du Coronavirus ?

Non, pas avec les lave-vaisselle professionnels comme ceux de Winterhalter. Les températures de lavage et de rinçage sont originellement réglées pour répondre aux exigences d'hygiène de la norme DIN SPEC 10534. En cas de doute, vous pouvez consulter et contrôler les températures sur l'écran de la plupart des machines. Ou vous pouvez demander à notre service clients.

Comment la capacité de désinfection d'un lave-vaisselle est-elle contrôlée ?

Pour contrôler l'hygiène du pouvoir nettoyant de nos lave-vaisselles, nous n'utilisons pas le Coronavirus, pour des raisons de sécurité, mais le germe test « E. faecium ». Il est considéré comme extrêmement résistant, notamment à la chaleur, et donc un représentant idéal de quantité de germes, même des bactéries et virus tels que le Coronavirus SARS-CoV-2. Ces tests d'hygiène effectués dans un lave-vaisselle Winterhalter ont démontré une élimination d'au moins 99,999 % des germes. Même les Coronavirus.

Le Coronavirus a-t-il changé la technique de lavage ?

Non. Associée au bon détergent et à des températures suffisamment élevées, la technique de lavage de Winterhalter a toujours été conçue de manière à éliminer efficacement les agents pathogènes, qu'il s'agisse de bactéries ou de virus tels que le SARS-CoV-2. Cela signifie que même si vous possédez un lave-vaisselle plus ancien, vous pouvez vous fier à Winterhalter pour l'hygiène-sécurité. La seule condition étant qu'il fonctionne toujours parfaitement et est entretenu correctement.

Le Coronavirus peut-il se disperser sur les verres, la vaisselle et les couverts ?

En principe oui. Une recontamination de la vaisselle lavée au lave-vaisselle est possible via l'éternuement ou la toux d'une personne infectée sur la surface, entraînant ultérieurement une transmission par contact. Il n'existe encore aucunes données concernant la durée de vie des Coronavirus sur des surfaces telles que la vaisselle ou les verres. Le taux de transmission par contact est cependant jugé relativement faible et donc le risque plutôt minime.

Puis-je faire quelque chose en plus pour garantir l'hygiène de lavage ?

Un lave-vaisselle Winterhalter assure les bases essentielles de l'hygiène. S'il est correctement réglé, vous pouvez vous fier à une sécurité d'hygiène absolue. Ce que vous pouvez faire également : Assurez-vous que la vaisselle propre est transportée, rangée et préparée de façon hygiénique.

Que dois-je prendre en compte lors du lavage en machine ?

Pour le lavage en lui-même, vous n'avez rien d'autre à faire : la technique de lavage de Winterhalter assure une hygiène absolue. Le respect de l'hygiène doit être uniquement suivi pendant les étapes de travail en amont et en aval, c'est-à-dire lors du chargement/déchargement de la machine et lors de la disposition ou du stockage de la vaisselle propre. La séparation stricte des zones « pures » et « impures » est ici particulièrement importante (espace et personnel). Cela comprend par exemple le lavage correct des mains avant le prélèvement, l'utilisation de gants et la renonciation au polissage avec un torchon. Justement tout ce qui permet d'éviter une recontamination.

La machine détecte-t-elle les erreurs relatives à l'hygiène ?

Oui, les lave-vaisselle de Winterhalter indiquent sur leur écran et parfois de manière auditive les défauts : par exemple lorsque qu'il manque de détergent ou que les températures requises ne sont pas atteintes. De plus, il y a CONNECTED WASH : Toutes les données essentielles de la machine et de fonctionnement peuvent être consultées et gérées à tout moment via l'application. Des notifications automatiques sont également communiquées en cas de défaut grave.


L'interaction parfaite entre la technologie et les produits lessiviels est décisive pour les performances de lavage et de désinfection d'un lave-vaisselle. C'est la raison pour laquelle chez Winterhalter, nous pensons au système dans sa globalité. C'est également pour cela que nos solutions de lavage éliminent plus de 99,999 % des germes. Pour une sécurité maximale en matière d'hygiène.

Dr. Andreas Witt, Chimiste diplômé et Responsable du développement des produits lessiviels chez Winterhalter
Parlez-en directement avec vos experts !
Le thème de l'hygiène a pris une importance toute particulière avec le Coronavirus. En tant que spécialistes du lavage à l'échelle mondiale, nous vous accompagnons dans cette nouvelle situation et répondons volontiers à toutes vos questions. Un simple appel ou un e-mail suffit.
Les cookies facilitent la navigation et améliorent la convivialité du site Internet. En navigant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Protection des données OK