• Témoignages
  • 09.03.2022
  • 5 min

ZenChef, le logiciel de restauration qui simplifie la gestion de votre restaurant

Créée en 2010, Zen Chef est une technologie de réservation en ligne mise à disposition des restaurants. Avec plus de 6000 clients dans le monde entier, Zen Chef permet aux restaurateurs de renouer les liens avec leurs clients tout en ayant une gestion parfaite des réservations. De la naissance du concept jusqu'à son évolution, Julien Balmont, CTO de Zen Chef, nous en dis plus !

ZOOM SUR JULIEN BALMONT, CTO DE ZENCHEF

A la base, je suis développeur. Je suis passé par des sociétés de service, par de la vente de sonneries, jeux de téléphone quand ça existait encore et j’ai développé des services pour les SMS surtaxés. J’ai ensuite atterri chez PayPal et en parallèle j’ai rencontré mes deux associés actuels qui sont Xavier et Thomas et nous avons décidé de créer ZenChef il y a maintenant 11 ans. Je suis CTO de la société et je m’occupe de toute la partie technique et du produit."

Le concept ZenChef

Pouvez-vous me dire de quel constat est né votre concept ?

Julien Balmont : Nous étions partis du constat à l’époque que les gens commençaient à chercher des restaurants en ligne avant d’aller manger et ne trouvaient pas le menu du restaurant, ce qui est un élément important lorsque l’on recherche un restaurant. Nous avons donc essayé de mettre cela en place en France et ce qui d’ailleurs n’a pas fonctionné.

Nous avons donc commencé à pivoter. Nous avions créé du lien avec des restaurateurs et donc nous sommes en 2010, sortie de l’iPhone et à ce moment-là, les gens commencent à chercher sur leur téléphone pour réserver avant d’aller au restaurant.  A cette époque, les sites web n’étaient pas du tout adaptés au format mobile. Nous commencions donc à créer des sites mobiles pour les restaurants et cette activité a duré quelques temps.

Ensuite le besoin évolue légèrement, nous créons des sites mobiles grâce à un outil automatisé. Nous enchaînons ensuite sur des sites web car à cette époque, les restaurants se font arnaquer par des gens peu scrupuleux qui leurs prennent des milliers d’euros par an pour leur créer un site web. Nous proposons donc un abonnement assez simple sauf que l’on se rendait compte que nous étions en train de devenir une agence web et cela ne nous intéressait pas forcément.

Nous nous posons la question :  quelle valeur apporte-t-on ? Nous réalisons que nous créons des sites web, ce qui est bien, mais qu’il faut maintenant les rendre visibles. Nous développons donc cela, ce qui permet d’inscrire le restaurant sur tous les annuaires qui diffusent les informations en ligne. En parallèle on fait des tests, on dépose des formulaires d’avis dans les restaurants pour en évaluer les retours et on se rend compte que les clients ont envie de donner leur avis.

En 2016, nous décidons de nous concentrer uniquement sur la réservation en ligne. Fort de cela, on fait aussi le constat que à ce moment-là les restaurants sont très intermédiés par des plateformes qui elles, se prennent des commissions. On propose donc un modèle sans commission pour les restaurants, il s’agit uniquement d’un abonnement qui leur permet d’ajouter à leur site web notre système de réservation, de gérer leur réservation autant qu’ils le peuvent et autant qu’ils le souhaitent. On leur explique également qu’ils sont propriétaires de leurs données, on remet le restaurant au centre de ses priorités. On lui permet de faire son métier et de s’occuper de ses clients et de notre côté, on s’assure que toute la partie logistique de la réservation se déroule pour le mieux. Enfin, l’outil évolue avec les tendances du marché, avec des besoins plus avancés en réservation.  

Qu’est-ce qui vous stimule aujourd’hui dans votre activité ?

Julien Balmont : Beaucoup de chose. Tout d’abord, on digitalise un secteur qui ne l’est pas. Les restaurants partent de très loin sur ce sujet. Il y a 10 ans de cela, le digital était vraiment la dernière roue du carrosse pour les restaurateurs. Aujourd’hui le marché change, il y a beaucoup de sortant d’écoles de commerces qui, à la sortie d’études, créent leurs restaurant directement, créent des concepts, et donc cela amène son lot de challenge d’un point de vue opérationnel. On doit adapter l’outil en permanence aux besoins du marché.

Ce qui nous challenge pas mal en ce moment est que la société a grandi et aujourd’hui, ZenChef est leader en France. Nous avons des envies d’ailleurs, de grossir un peu plus en France, mais également à l’international. Enfin, nous avons récemment racheté une entreprise qui fait du paiement à table et il y a tout un nouvel apprentissage de ses fonctionnalités et de ces nouveaux usages qui sont en train de se créer. La Covid-19 a été un sacré challenge pour nous, les restaurants étaient fermés, il n’y avait plus de réservation. Nous nous sommes réinventés en aidant nos clients, en leur créant un outil de click and collect, en leur mettant en place des menus digitaux et tout cela gratuitement.

Lave-vaisselle sous comptoir de la gamme UC
Lave-vaisselle sous comptoir de la gamme UC

Winterhalter est une société aussi efficace que ses produits

Lorsque vous échangez avec vos clients, quels sont les critères qui font, qu’aujourd’hui, ils vous font confiance ?

Julien Balmont : Nos clients savent qu’ils sont écoutés même si notre entreprise a évolué. Nous essayons de conserver cette relation de confiance tout en digitalisant le service client. C’est un sujet important pour nous. Nous faisons évoluer notre outil par rapport à leurs besoins permanents mais surtout nos valeurs restent les mêmes : rendre nos clients propriétaires de leurs données.

Ils savent que nous les aimons et que l’on a compris leur métier et leurs besoins. Ils n’ont pas besoin de réfléchir à ce que sera leur prochain besoin parce qu’en général, on leur propose directement.

Depuis combien de temps possédez-vous une machine Winterhalter ? Que lavez-vous avec cette machine ?

Julien Balmont : Nous possédons depuis 4 ans maintenant une machine UC. Il faut savoir que nous avons fait en sorte que notre salle principale soit un restaurant et nous y recevons des clients pour des rendez-vous. De plus, nous sommes une société assez festive. En effet, Nous organisons beaucoup d’événements ce qui engendre le lavage de beaucoup de verres, assiettes et verrines. Le lave-vaisselle UC nous sert donc au quotidien.  

Selon vous, quels sont les avantages de notre machine ?

Julien Balmont :  La simplicité mais surtout la rapidité : elle lave bien et vite. Avant, nous avions un lave-vaisselle standard pour 80 collaborateurs et notre évier était rempli en permanence. Désormais, la vaisselle est propre en 3 minutes et rangée en 4 minutes. L’UC est intuitive et efficace.

Si vous deviez qualifier notre machine Winterhalter en 3 mots, lesquels choisiriez-vous ?

  • Rapide
  • Efficace
  • Simple

Comment qualifiez-vous votre relation avec votre interlocuteur privilégié Winterhalter ?

Julien Balmont :  Christophe Pruvot est très sympathique et à l’écoute de nos besoins. Il a parfaitement compris notre business et l’intérêt que nous avons à avoir un lave-vaisselle Winterhalter au sein de nos locaux.

Vous êtes en plein cœur d’une démarche connectée, de ce fait, connaissez-vous notre service CONNECTED WASH ?

Julien Balmont : Non pas du tout.

S.B :Connected Wash est une fonctionnalité qui permet de connecter votre lave-vaisselle en Wifi. L’application vous permet de contrôler et évaluer le procédé de lavage ou que vous soyez, de recevoir des notifications lorsque le réservoir de détergent est vide, en cas d’erreur critique…

Si vous deviez nous recommander autour de vous, quels seraient vos principaux arguments ?

Julien Balmont : Winterhalter est une société à l’écoute et propose des produits parfaitement adaptés aux besoins du marché. C’est une société aussi efficace que ses produits.


Rédigé par
Sara BoscAssistante Marketing & Communication